pleine conscience, Protection des espèces, la diversité

Durable et transparent

Directives d'utilisation durable

En coopération avec les forêts domaniales bavaroises AöR et les autorités de protection de la nature, Zunderschwamm Naturprodukte GmbH a établi des directives strictes pour la récolte et l'utilisation du champignon de l'amadou. Les directives sont les premières directives définies avec précision au monde pour l'utilisation durable des champignons de l'amadou et vont bien au-delà des exigences de qualité biologique..

Sécuriser la biodiversité et les habitats

Nous nous soumettons volontairement à ces directives plus strictes, assurent ainsi la biodiversité et les habitats et peuvent ainsi garantir une extraction écologiquement durable des matières premières du champignon de l'amadou.

Notre contribution à la biodiversité et à la protection des espèces

Nous récoltons exclusivement dans des zones forestières commerciales, dans lequel la foresterie classique est pratiquée. Nous ne récoltons pas dans les réserves naturelles et les zones FFH. En collaboration avec nos partenaires, nous créons ce que l'on appelle. îles de bois mort, dans lequel le champignon de l'amadou se sent à l'aise et aime prospérer. Cela crée un nouvel habitat pour les champignons, plantes et animaux, et contribuer ainsi à accroître la variété des espèces et la biodiversité dans la forêt commerciale. Les champignons décomposent le bois mort, générer de l'humus et ainsi augmenter la capacité de stockage de l'eau dans la forêt, qui devient de plus en plus important dans les étés de plus en plus secs.

La directive Faune-Flore-Habitat (Directive Habitats, du 21. Mai 1992, 92/43/Groupe de travail électronique) et la Directive Oiseaux (du 2. avril 1979, 79/409/Groupe de travail électronique)

Les espèces et les types d'habitats sont nommés dans ces lignes directrices, qui méritent particulièrement d'être protégées et pour lesquelles un réseau d'aires protégées est à établir. Les zones FHH seront placées sous l'égide de « NATURA 2000 Projet « sur les zones de protection à l'échelle européenne pour la préservation des animaux originaires d'Europe, Les plantes et les champignons sont construits.

Les forêts domaniales bavaroises nous ont désigné des zones de récolte régionales et ont disposé du bois mort supplémentaire comme substrat pour la préservation et la reproduction du champignon de l'amadou. Les zones de récolte sont cartographiées avec précision grâce à la technologie GPS. Des photos des arbres récoltés sont prises avant et après la récolte. Nous récoltons au maximum chaque année 50% les fructifications existantes, et ainsi assurer la préservation d'une quantité suffisante de fructifications en forêt, ainsi qu'une repousse suffisante des corps fruitiers pour une utilisation durable.

Nous tenons à exprimer nos sincères remerciements aux Forêts domaniales de Bavière pour votre engagement et votre soutien à ce projet unique au monde.. Informations Complémentaires peut être trouvé en ligne.